Un seul point a été discuté à ce CT DSI-DSO du 24 avril 2018 : le transfert de la fonction de responsable du programme E-SURFMAR d’EUMETNET de DSO/CMM à DSO/DOS.
La concentration des tâches sur Toulouse est "en marche".
Notre CR est en ligne :
http://www.cms2.cfdt-meteo.fr/images/docs/2018_04_24_CR_CFDT_CT_DSO_DSI.pdf

Alors que les pupitreurs du CNC se sont sentis dénigrés par la pesée des postes, eux qui sont assignés systématiquement en cas de grève, le transfert du pupitrage du CMS à la DSI et leur rôle... en cas de grève a été discuté à ce CT DSI-DSO.
Est-ce que cela a joué en faveur du cas des pupitreurs DSI qui va être traité avec succès au prochain CTEP du 4 mai ? Grâce à l'impulsion de l'ensemble des représentants des personnels, la pesée des postes présentée à ce CTEP inclut en groupe 1 le nouvel alinéa : "Pupitreur spécialisé CNC et technicien de production à DirOP/PG/MOP faisant l’objet d’assignation permanente à tenir leur poste en cas de grève").
Au menu de ce Comité Technique DSI-DSO, outre ce dossier de transfert du pupitrage du CMS à la DSI et les échanges sur l'assignation en cas de grève concernant les pôles "amont" et "aval" du pupitrage et sur les systèmes pupitrés :
- la concertation sur la réorganisation DSI/ISI,
- l'affection de la fonction de responsable de programme E-surfmar à Toulouse,
- le déménagement de DSO Carpentras,
- des questionnements sur l'organisation DIR DSI-DSO dans le cadre d'AP2022,, l'avenir du poste DSI/DA et la fin du CT DSI-DSO au-delà de 2018.

Ici le compte-rendu de cette réunion du comité technique DSI-DSO.

Le point essentiel discuté à ce CTSS concerne directement les services prévi des DIR : la direction de DSM/aéro a instruit la faisabilité et l’opportunité de réaliser à DSM /Aéro une partie de la production régionale aéronautique.  notre compte-rendu ici en ligne.
L'équipe de DSM/aéro/prévi s'est beaucoup investie pour trouver des réponses aux finalités envisagées par la direction, mais les contraintes horaires ne "matchent" pas, comme dirait le président - directeur général, l'organisation du temps de travail notamment.
La CFDT demande de trouver des alternatives ; deux propositions sont faites dans ce CR.

Vous trouverez ici en lien le compte-rendu intersyndical de la réunion avec la direction sur l'organisation des développements au sein de la DT (le point spécifique du pupitrage n'a pas pu être abordé faute de temps).

Niveaux de primes, positionnement des bureaux, mouvement des personnels, sous-traitance, des débats ont eu lieu. Quant au vote sur le projet de réorganisation, compte tenu des ajouts adoptés en séance, les organisations syndicales se sont unanimement abstenues : si l’objectif de rendre plus cohérents les développements informatiques est louable, la méthode utilisée pour sa mise en place n’est pas satisfaisante, car sont confondus vitesse et précipitation.