Nous avons eu la tristesse d'apprendre le décès de notre camarade Roland. Elu au Comité Technique Météo-France, il avait aussi siégé pour la CFDT-Météo au comité technique DT. Nous tenons à lui rendre hommage.
Roland était d'une générosité extraordinaire. Tout le monde à la météopole, tous ceux qui l'ont approché savent sa gentillesse, son sourire exemplaire, sa propension à rendre service, son écoute. En un mot, c'était un super collègue. Les collègues, loin de Toulouse, et en outre-mer, tiennent eux aussi à saluer sa mémoire.
Nous voulons souligner combien il est agréable d'avoir des gens comme lui, très professionnels, très humains avec qui discuter et échanger. Roland voulait faire avancer les choses, dans le respect de tous. Il était même "monté à la capitale" pour nous prêter main forte, et à travers nous pour soutenir l'ensemble du personnel, mais aussi pour nous réconforter : il soulignait "je suis avec vous".
Il était comme ça, Roland, aussi affectueux que possible, fraternel. Roland était bienveillant à notre égard, à l'égard de tous, nous en gardons le meilleur souvenir.

Nos condoléances vont à sa famille, à qui nos pensées s'adressent.

Ici en lien la déclaration préalable faite au Comité Technique DT, où les représentants des personnels sont de plus en plus mis devant le fait accompli.
Les documents fournis viennent décrire des actions qui sont déjà mise en place. Dans ces conditions, il n'y a plus de vote sur les sujets importants et le CTSS devient "chambre d'enregistrement" au lieu d'être de jouer pleinement son rôle consultatif.

Pour ceux qui souhaitent mieux connaître le rôle des comités techniques, voir ici la description réglementaire.
 

Plusieurs antennes commerciales de l'opérateur Bouygues ont été installées sur la tour Bret du CNRM.
Sans tenir compte de l’avis défavorable du CHSCTSS-CNRM et de l'opposition des représentants du personnel au CHSCTSS/Météopole !

Ces antennes constituent une réelle inquiétude en terme de santé, car elles émettent des fréquences microondes en direction et à proximité des bâtiments : seulement quelques mètres du bâtiment Navier et une cinquantaine de mètres du bâtiment Poincaré.
La société EXEM -déléguée par Bouygues-, a déjà mesuré des champs électriques quatre fois supérieurs au seuil maximal préconisé (de 0,6 V/m) par les études médicales. Les nouvelles antennes sont bien plus proches…

En vertu du Principe constitutionnel de Précaution et du devoir de Météo France de protéger la santé de ses agents, il faut obtenir le déplacement de ces antennes le plus loin possible des bâtiments de travail.
Soutenez le déplacement des antennes en signant les pétitions !

TRACT COMPLET AVEC CROQUIS                            PETITION