Nous contacter : 01 77 94 73 91, ou par Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

La CFDT-Météo défend un syndicalisme de proposition et de négociation.

 

Fondamentalement attaché à la liberté de conscience, d’opinion et d’expression, la CFDT-Météo réunit en son sein des agents de tous horizons. Tous les adhérents ont pour trait commun le souhait de développer le champ du dialogue.

Le collectif CFDT à Météo-France entend défendre tous les météos, techniques, corps de l'Etablissement ou non, contractuels ou non, TSEEAC, corps administratifs et Ouvriers d'Etat. La CFDT-Météo est un syndicat non corporatiste, défendant donc tous les agents sur un même plan.

La CFDT-Météo agit pour que la concertation puisse se développer. A ce titre, nous sommes fondamentalement contre les boycotts. Nous siégeons. Pour mieux défendre les personnels.

 

La CFDT-Météo souhaite du concret concernant le pouvoir d'achat.

 

La CFDT-Météo fait le constat d'heures supplémentaires qui sont assurées. Elles ne sont pas comptabilisées pour les personnels en horaires de bureau (écrêtement à 12 h), et encore moins payées. En service posté, elles ne sont que portées au bilan. Nous demandons la reconnaissance de ces « heures sup ».
En HB, nous revendiquons la mise en place d'un "système pivot" 39h / 22 JRTT.
La P ou SP, direction ne paye plus les IPHA en cas de bilan négatif. Certains syndicats approuvent, nous sommes résolument contre. Au contraite il faut les revaloriser et les passer au BHI (+20 %).

La CFDT-Météo a été pionnière dans le développement du télétravail (et donc du travail à distance) à Météo-France, seul et unique syndicat à soutenir ce mode de travail (encadré avec un nb de jours limités par semaine) avant 2010.

La CFDT-Météo vise à conjuguer, dans un Météo-France qui évolue très vite, le défi de la transformation sociale avec la culture du dialogue et de la négociation.