Edito

Priorité à la reconnaissance et au pouvoir d'achat

Comme la plupart des 200 000 personnes ayant participé à « Parlons Travail », la grande enquête de la CFDT accessible ici, les météos restent une majorité à aimer leur travail. Mais il manque la reconnaissance. C'est pourquoi la CFDT-Météo se bat pour le pouvoir d'achat et lutte contre toute baisse de salaire.

La CFDT-Météo a donc soutenu l'inclusion des primes informatiques et des ITS-F dans le "socle RIFSEEP", et a ainsi obtenu que les primes RIFSEEP ne baissent quasi-jamais. Pour les personnels en horaires de bureau, la CFDT-Météo a demandé dès 2014 un système pivot 39 heures. Un pivot 38h30 est en négociation : avec 19 JRTT.
La CFDT-Météo défend les indemnités IPHA.

La CFDT-Météo a soutenu, seule au sein de Météo-France, la réforme du statut des ITM en lien avec PPCR, qui a apporté le troisième grade et de meilleures grilles d'indice, donc du pouvoir d'achat. La CFDT-Météo défend "PPCR" : la signature de ce protocole sur les carrières et rémunérations était le bon choix. PPCR a permis d'obtenir 5 milliards d'euros pour les fonctionnaires : vivement que PPCR soit débloqué.

Lionel Althuser
Secrétaire général de la CFDT-Météo

La devise de la CFDT : s'engager pour chacun, agir pour tous

  • ITM_corps_muscle_small
  • boycotte_small
  • 10 chantiers-RVB_small