Le comité technique d’appui au télétravail (CTAT), présidé par le président directeur général, réunit la direction générale, la direction des ressources humaines, des représentants des organisations syndicales et un représentant de la DSI. Des experts techniques, sociaux, conseiller de prévention, psychologue du travail sont associés aux travaux et participent régulièrement à des réunions du groupe.

Ici notre dernier compte-rendu de la réunion du 07 novembre 2016.

La CFDT-Météo a été un élément moteur dans la mise en place du télétravail à Météo-France. Ce mode de travail est désormais reconnu au sein de l'Etablissement, après une phase expérimentale. La plupart des agents en bénéficiant sont en position de télétravailleur un à deux jours par semaine.
D'autres organisations étaient très réticentes, puis ont changé d'avis, et d'autres encore son restées dans des postures jusqu'au-boutiste, arguant qu'il était nécessaire d'attendre... attendre que les textes de la Fonction Publique en la matière soient adoptés. C'est fait désormais (cf. ci-dessous) ! Constatons ensemble que Météo-France a bien travaillé puisqu'il n'y a pas d'écart majeur entre la prescription de la Fonction Publique et ce qui est fait à Météo-France.
Conclusion : direction et organisations syndicales, quand elles le souhaitent, et même à Météo-France, savent construire des choses ensemble !

Ici un point mode d'emploi "CFDT-nationale" sur le télétravail.
Et là, dans un article CFDT "le télétravail enfin possible", le lien vers le guide édité par la Fonction Publique.

Compte-rendu de la dernière réunion direction générale / représentants du personnel en comité d'appui du télétravail (CTAT), 24 octobre.
Comme attendu, après la 1ère évaluation de juillet dernier dont les conclusions positives nous sont confirmées, le télétravail va bien trouver sa place dans l’organisation du travail à Météo France.
Bien sûr, cette avancée aura profité du contexte particulier de l’établissement puisqu’elle constitue aussi un outil d’accompagnement des fermetures de centres…
Le regard porté sur le télétravail n’est pas tout à fait le même pour toutes les représentations présentes autour de la table. Pour ce qui de la CFDT-Météo : nous avons été historiquement pour une large ouverture.

Vous trouverez ici un communiqué des personnels des centres menacés de fermeture.
SI le message s'annonce clairement à nos décideurs, à la direction générale ou en régions, il souligne aussi l'importance qu'a pu prendre le travail à distance, une déclinaison du télétravail. La CFDT-Météo s'est employé à le développer sans relâche : s'il y a un domaine où l'on ne saurait remettre en cause que la CFDT a été précurseur, c'est celui-ci. Tant mieux si cela sert aujourd'hui.
Ceci étant, il faudra rester vigilant, comme le souligne ce communiqué. La structure (le CTAT) qui pilote le télétravail à Météo-France doit rester un lieu de concertation et d'homogénéïsation des pratiques. cf. notre dernier CR sur le sujet.
La fin de l’expérimentation est prévue pour octobre 2014. La prochaine réunion qui dressera un bilan du télétravail (avec les aspects budgétaires) doit ancrer de manière pérenne cette option de mode de fonctionnement dans l’Etablissement. Ce signal permettra la déclinaison de solutions concrètes dans les services, pour un traitement social juste des équipes les plus touchées par la restructuration, mais aussi pour préserver la santé, le pouvoir d'achat, et engager la modernité des conditions de travail, de nombre de collègues dans toutes les structures de Météo-France.