93 adjoints promus dans le corps d’assistants au lieu de 39.
62 administratifs et ouvriers d’Etat promus dans le corps de TSEEAC au lieu de 12.
Voilà ce que produirait, à la DGAC, le même plan de requalification que celui de notre ministère, si nous appliquions le même ratio que celui qui vient d’être obtenu, sans protocole, au MEDDE.
Détails ici en PJ.

- un communiqué intersyndical pour dénoncer le passage en force de l'administration lors de l'Instance Locale de Concertation d'avancement des personnels administratifs en poste à Météo France
- un deuxième communiqué intersyndical marquant notre opposition à la politique d'affectation imposée au lauréat(e)s des examens professionnels d'Assistant d'administration de l'Aviation Civile.

5 postes pour la classe exceptionnelle, avec un nombre important de personnels ayant dépassé une ancienneté de 10 ans dans le grade.
6 postes pour la classe supérieure : là, la tension est moindre.
Un seul promu était en poste à Météo-France (mais ne l'est plus). La question de l'appartenance à Météo-France pourra être regardée, car on ne doit pas laisser s'installer le sentiment de promotions à deux vitesses. Lors de la CAP 2014, 3 Météos sur 19 avancements, lors de cette CAP, 1 Météo sur 14 avancements. La CFDT pourra réclamer pour la prochaine fois un petit bonus pour Météo France.
L'objectif essentiel est d'abord de permettre à tous les agents normalement méritants de finir leur carrière au dernier échelon du dernier grade de leur corps. Les années à venir vont être très très très difficiles pour les classe Sup en mesure d'accéder à la classe Exc.

Soulignons qu'à la DGAC, contrairement aux positions tenues à Météo-France, pour les promotions de C en B, la question de la durée de la carrière en catégorie B n'est pas prégnante : des agents promus ont plus de 55 ans.

Tous les résultats de la CAP de promotion Assistants ici en lien direct.