- un communiqué intersyndical pour dénoncer le passage en force de l'administration lors de l'Instance Locale de Concertation d'avancement des personnels administratifs en poste à Météo France
- un deuxième communiqué intersyndical marquant notre opposition à la politique d'affectation imposée au lauréat(e)s des examens professionnels d'Assistant d'administration de l'Aviation Civile.

93 adjoints promus dans le corps d’assistants au lieu de 39.
62 administratifs et ouvriers d’Etat promus dans le corps de TSEEAC au lieu de 12.
Voilà ce que produirait, à la DGAC, le même plan de requalification que celui de notre ministère, si nous appliquions le même ratio que celui qui vient d’être obtenu, sans protocole, au MEDDE.
Détails ici en PJ.

La CFDT-Météo avait demandé au Comité Technique de Météo-France la reconvocation d'un groupe de travail concernant les personnels administratifs.
Nous avions voulu alerter sur la mobilité des agents entre Météo-France et la DGAC, ou plutôt sur les risques d'immobilité. Nous souhaitions aussi poursuivre les discussions de 2014 sur les primes distribuées aux agents en poste à Météo-France.

Ici notre compte-rendu d'une page.

Par ailleurs, nous signalons que les débats font rage sur le Rifseep (la nouvelle prime pour tous) entre les représentants des personnels, la direction de la DGAC et la Fonction Publique. cf. l'article de la CFDT-Aviation Civile ici en lien direct vers un pdf.

5 postes pour la classe exceptionnelle, avec un nombre important de personnels ayant dépassé une ancienneté de 10 ans dans le grade.
6 postes pour la classe supérieure : là, la tension est moindre.
Un seul promu était en poste à Météo-France (mais ne l'est plus). La question de l'appartenance à Météo-France pourra être regardée, car on ne doit pas laisser s'installer le sentiment de promotions à deux vitesses. Lors de la CAP 2014, 3 Météos sur 19 avancements, lors de cette CAP, 1 Météo sur 14 avancements. La CFDT pourra réclamer pour la prochaine fois un petit bonus pour Météo France.
L'objectif essentiel est d'abord de permettre à tous les agents normalement méritants de finir leur carrière au dernier échelon du dernier grade de leur corps. Les années à venir vont être très très très difficiles pour les classe Sup en mesure d'accéder à la classe Exc.

Soulignons qu'à la DGAC, contrairement aux positions tenues à Météo-France, pour les promotions de C en B, la question de la durée de la carrière en catégorie B n'est pas prégnante : des agents promus ont plus de 55 ans.

Tous les résultats de la CAP de promotion Assistants ici en lien direct.

Une réunion de présentation du futur arrêté listant les emplois de Conseillers d’administration s'est tenue le 13 octobre, en clôture de deux bilatérales organisées avec les représentants du SPAC-CFDT.
Les autorisations budgétaires par niveau d'emploi et listant les postes éligibles au détachement dans l'emploi de conseiller ont été discutées. En attendant la négociation avec le guichet unique... L’augmentation du nombre de Conseillers d’administration prévue par le protocole 2013-2015 était aussi l’occasion de travailler sur les modalités d’accès aux postes.
Pour Météo-France, 19 fonctions permettant d'être "Conseillers" et 4 fonctions permettant l'accès HEA sont listés dans un projet d'arrêté (non diffusable en l'état). La DRH de Météo-France nous a précisé que cette liste - révisée ? - doit être au préalable soumise au CT-EP Météo-France (6 novembre).