L'actualité de Météo-France, vue par la Cfdt-Météo

Le 14 octobre à Bruxelles, sous les fenêtres du Parlement Européen, c'est devant un rassemblement de 200 syndicalistes venus des 4 coins de l'Europe à l'appel d'ETF (Fédération Européenne des Travailleurs des Transports) que la CFDT a pris la parole et dénoncé vigoureusement les projets ultra-libéraux de la Commission (notamment concernant SES2+, dit aussi, Ciel Unique européen 2+) et le manque de dialogue social au niveau des instances européennes.
Pour que la voix des personnels de l'ATM partout en Europe soit enfin prise en compte, voici le discours du secrétaire national de la CFDT à la DGAC (SPAC): ci-dessous le discours et ici-même la vidéo (le prononcé dure 2'39).

For 15 years, ETF and the trade unions it represents, have been overseeing the European Commission and fighting against its projects of liberalization in the ATM fields.
« Depuis 15 ans, ETF et les syndicats qu’elle représente interpellent la Commission Européenne et combattent ses projets de privatisation du secteur ATM.
For 15 years, the European Commission has been using as a justification, the same cliches about the sky boundaries, the lack of competition and the supposed inefficiency of the European ATM services, when we all know as professionals, that the European sky is one of the busiest in the world and at the same time the safest.
Depuis 15 ans, la Commission Européenne utilise comme justification les mêmes clichés, au sujet des frontières du ciel, de l'absence de compétition et de l’inefficacité supposée des Services européens d’ATM, alors que nous, les professionnels de l'aérien, savons tous que le ciel européen est le plus chargé au monde mais aussi le plus sûr.
But safety has never been the major preoccupation of the commission. Money is!
Mais la préoccupation majeure de la Commission n'a jamais été la sécurité. Seule l’argent l'est.
For 15 years, step by step, day after day, again and again, using the same cliches the commission has followed the line it drew and tried to liberalize and financially pressurize ATM services without taking into account the staff points of view.
Depuis 15 ans, étape après étape, jour après jour, utilisant encore et encore les mêmes clichés, la Commission a suivi la ligne qu’elle s’est tracée et a cherché à privatiser et à pressurer financièrement les services ATM sans prendre en compte les points de vue des agents.
Social dialogue is nothing but a joke at the european level.
Le dialogue social n’est qu’une vaste plaisanterie au niveau européen.
The Commission grants access to some professional organizations which are far from being staff representatives but closes the door to some national trade unions fully representatives in their own country.
La Commission donne l’accès à certaines organisations professionnelles qui sont loin d’être représentatives des salariés mais elle ferme la porte à certains syndicats nationaux pleinement représentatifs dans leur propre pays.
And what is offered can't be called a dialogue. It is only a basic consultation from which the Commission has no obligation to respond. At the same time, airlines always get a friendly ear and it is made sure that their views and demands are taken into account.
Et ce qui est proposé ne peut pas être appelé un dialogue. Il s’agit d’une simple consultation à laquelle la Commission n’a aucune obligation de répondre. En même temps, les compagnies aériennes reçoivent toujours une oreille complaisante afin que leurs points de vue et leurs demandes soient pris en compte.
So what is left for us to be heard by a deaf Commission? What is left for us is action. That's why CFDT, historical member of ETF, has been taking part in every strike against the Single European sky and every demonstration.
Alors que nous reste-t-il pour être entendus par une Commission sourde ? Ce qui nous reste, c’est l’action. C’est pourquoi la CFDT, membre fondateur historique d’ETF, a pris part à chaque grève, et à chaque manifestation contre le Ciel unique européen.
That's why we are all here today my friends and why we will come again. To scream and shout and show the Commission that the ATM workers are still alive and not willing to die silently”
C’est pour cela que nous sommes ici aujourd’hui et que nous reviendrons. Pour protester, crier, et montrer à la Commission que les travailleurs de l’ATM sont toujours vivants et n’accepteront pas de mourir en silence. »
La lutte ne fait que commencer, l’enjeu est d’une importance capitale pour les personnels de la DGAC. Il faut s’attendre à d’autres actions dans les mois à venir si Commission et Parlement ne donnent pas des signes tangibles de réorientation.

La DRH a réuni les organisations syndicales (OS) pour un groupe de travail relatif aux temps de travail à Météo France. Cette réunion, la toute première, avait pour but de nous présenter la révision de l’instruction RTT qui est envisagée. Il s'agit, selon la direction, de "réactualiser l’instruction du temps de travail pour la rendre plus lisible et compréhensible par tous et permettre une application identique dans tous les services", avec :
    ·         la gestion de JRTT en année civile du 1er janvier au 31 décembre,
    ·         l’application de l’article 115 de la Loi n°2010*1657 qui réduit le nombre de jours RTT en fonction des congés maladie (circulaire DGAFP n° NOR MFPF1202031)
    ·         la prise en compte certaines observations de la Cour des comptes, => sur les trois dispositions pointées du doigt par la Cours des comptes, la DRH nous fait savoir qu’une seule avait été retenue par l’Etablissement, à savoir la non prise en compte des dimanches de Pâque et Pentecôte comme jours fériés, ces derniers seraient dès lors indemnisés comme des dimanches ordinaires. Les deux autres dispositions (bonification du ¼ h compté 1 h avant 6 h légales, et pause méridienne incluse dans le temps de travail en horaires permanents et semi-permanents), n’ont pas été retenues car elles nécessiteraient une modification d'un décret et de certains arrêtés
    ·         la suppression de l’IPHA en cas de bilan annuel négatif,
    ·         concernant les missions, la forfaitisation du nombre d’heures considérées comme travaillées à 7h24 pour les HB et 7h pour les SP-P quelle que soit la durée réelle de la mission (hors temps de transports) et prise en compte du temps de transport à concurrence de 2h36 pour les HB et 3H pour les SP.P, la règle étant de ne pas dépasser 10 heures par jour
    ·         des compensations de temps de missions KJMI plafonnées à 25h au 31/12 de chaque année. Les agents disposant d’un réservoir important devront privilégier pour leur absence la récupération de leur bilan plutôt que la prise de congés ou de JRTT, ceux-là pourront venir alimenter un compte épargne temps.

La CFDT-Météo prépare d'ores et déjà la prochaine réunion de ce groupe de travail qui est prévue le 15/11 et où s'ouvrent les discussions. Ceux qui souhaitent partager avec nous leur réaction à chaud Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.