Ici en lien le compte-rendu CFDT de la CAP IPEF du 11 décembre, qui portait sur les promotions.
Avant les tableaux de promus sur les 3 dernières pages, vous trouverez une déclaration liminaire évoquant la fin des CAP, les "laissés pour compte des promotions" après une analyse illustrée, et les réponses de l'administration.

Concernant la promotion en Ingénieur en Chef ICPEF, le taux promus / promouvables est de 20 %. 73 agents ont été inscrits au tableau d'avancement dont 3  pour Météo-France (sur 4 proposés) :
Ludovic Bouilloud (DSM/CS/DC)
Matthieu Chevallier (DIROP/MAR)
Anne Marsouin (DR/CNRM/CEMS)

Concernant la promotion en Ingénieur Général IGPEF, le taux promus / promouvables est de 11 %. 76 agents ont été inscrits au tableau d'avancement dont 4 pour Météo-France (sur 6 proposés) :
Eric Petermann (Eumetnet)
Isabelle Donet (DIRSO/D)
Frédéric Atger (DIRSE/D)
Joël Stein (DIROP/COMPAS)

Enfin, concernant la promotion au grade d’ingénieur général de classe exceptionnelle, le taux promus / promouvables est de 10 %. 37 agents sont promus dont 1 pour Météo-France (sur 3 proposés) :
Joël Poitevin (DQAI)

Félicitations aux promus.

Mobilités prévues (à valider par la CAP IPEF qui a lieu le 14 novembre) :

Directeur adjoint chargé de l’exploitation (DIROP/DAE) :           Céline JAUFFRET

DIROP/ Prévision Immédiate (DIROP/PI) :                                  Thibaut MONTMERLE

Directeur du Centre de Météorologie Spatiale (DIROP/CMS/D) : Pas de candidat, ouvert chez les ITM

DSO / Maîtrise des Systèmes d’Observation » : (DSO/MSO) :     Pas de candidat, ouvert chez les ITM

DSO / Observation de surface (DSO/DOS)(*) :                            Pas de candidat, ouvert chez les ITM

DSO/DA :                                                                                     Vacance non ouverte

(*) vacance de poste à confirmer lors de la CAP de mutation du 14/11.

Comme suite à la réorganisation de la DSM (Centralisation des Études et de la Production) et de celle à venir de la DESR (Direction de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche), des tableaux de fléchage des postes concernant les IPEF seront fournis pour la CAP IPEF.

Les décisions ont été différées pour les postes de : D2C/D, DSM/D, DSM/CS, DR/DAS, DIROP/DAS, DSM/CS/DAS, SG/FI/D (poste ouvert en large recouvrement)

On note aussi une prorogation de séjour de l'actuelle DIRPF/D à l'été et par voie de conséquence, une prise de fonctions effective différée pour S. Martinoni-Lapierre.

-------

Des échanges ont pu avoir lieu avec la nouvelle présidente de l’Instance, la p-dg V. Schwarz.
La présidente s’intéresse bien entendu à la mobilité des IPEF, interne à l’Etablissement comme externe (essaimage), elle s’intéresse aussi à la Responsabilité Sociétale et Environnementale. Cet intérêt a permis de la sensibiliser sur la nécessaire vigilance à porter l’égalité hommes/femmes ou tout autre forme de discriminations, dans les processus de décision sur les promotions et/ou les mobilités.
Le futur cadre de gestion imposé par la Loi de Transformation de la Fonction Publique portera ces sujets dans les « Lignes Directrices de gestion ».

 

 

C'est l'ironie du sort, l'arrêté mettant en place place le RIFSEEP des IPEF est signé avant ceux concernant les ITM et TSM. Ce régime indemnitaire s'applique aux IPEF au 1/1/2019, un an et demi après les ITM et TSM (mais les arrêtés pour ces deux corps ne sont pas signés).

Pour autant et paradoxalement, la visibilité sur la gestion de cette prime qui vient remplacer l'IPF est bien moindre que sur les autres corps (corps communs compris). Certes, on sait que le RIFSEEP est le résultat de deux composantes : l’Indemnité de fonctions, de sujétions et d'expertise (IFSE) = la part essentielle, et un complément annuel (CIA) lié à la manière de servir, en lien avec l’évaluation faite lors de l’entretien professionnel.
On sait que des groupes de fonctions en sont la référence et déterminent les plafonds de l’IFSE et du CIA. Ils sont constitués, par décret, au regard des critères suivants :
1° Fonctions d'encadrement, de coordination, de pilotage ou de conception ;
2° Technicité, expertise, expérience ou qualification nécessaire à l'exercice des fonctions ;
3° Sujétions particulières ou degré d'exposition du poste au regard de son environnement professionnel

Se posent les questions suivantes, que la CFDT-Météo relaie auprès de la DRH de Météo-France et que la CFDT relaie auprès des chargés de gestion du corps :
- comment ont été constitués les groupes de fonction à Météo-France ? Sont-ils seulement constitués ? Par qui l'ont-ils été ?
- au sein de chaque groupe de fonctions, un montant inférieur cible de l’IFSE (appelé socle) est-il défini ? (pour servir de base de rémunération, à une primo-affectation par exemple)
- lors de la bascule au RIFSEEP, les agents auront une IFSE supérieure à cet éventuel socle grâce au maintien de rémunération assuré par décret mais quelle est la suite des événements ?
* existe-t-il des majorations géographiques comme chez les attachés ?
* quelle est l'évolution d’IFSE en cas de changement de grade ?
* quelle est l'évolution d’IFSE en cas de mobilité "ascendante", "descendante" dans les groupes et sous-groupes ?
* quelle sera l'enveloppe réservée au CIA et comment celle-ci sera-t-elle répartie entre les IPEF de Météo-France ?

Un communiqué des élus IPEF décrit quelques éléments connus, et si globalement, la CFDT se félicite du remplacement de l'IPF par le RIFSEEP, de nombreuses questions restent ouvertes.

Résultats de l'instance de concertation IPEF du 13 mai auprès du p-dg de Météo-France, avant la CAP du 6 juin :

Mobilités :

Poste

Candidat retenu

Directeur de la Stratégie

Christophe MOREL (détaché au CSTB)

DIRIC/D

Christophe MAOCEC (détaché à la RATP)

DIRN/D

non pourvu ; à voir en CAP ITM du 28 mai

DIRNC/D

Gilles PERRET (sous réserve avis ministère Outre-Mer)

DIROI/D

Décision reportée

DIRPF/D

Décision reportée

DR/CNRM/GMGEC/

2 candidats non IPEF auditionnés ; à voir en CAP ITM du 28 mai.

DSM/MPFO

non pourvu ; à voir en CAP ITM du 28 mai.


RIFSEEP :

Des éléments d'information ont été donnés sur le RIFSEEP (la CFDT-Météo avait saisi la DRH sur la question par un courrier, avant une réunion au CEIGIPEF et son application (ici notre article de début mars). Des présentations seront faites en CDG élargi (5 juin) puis à l’instance de concertation le 21 juin et peut-être en CTEP du 9 juillet. En paye, c'est prévu pour la fin d'année (octobre ou novembre si tout est nominal).

 

 

 

Vous trouverez ici en lien le compte-rendu CFDT de la CAP des IPEF qui s'est déroulée ce 15 novembre avec :
- le RIFSEEP doit s'appliquer au corps des IPEF à partir de 2019, cela permettra certainement de corriger certains écueils du système indemnitaire actuel (IPF), ainsi de la part variable plus faible réservée "au mérite"
- le tableau des mobilités (pour ceux qui ont la chance d'un accès au réseau intranet du ministère) sera en ligne dans les prochains jours. Nous pourrons le fournir, sur demande
- liste d'aptitude et titularisations
- quelques statistiques viennent agrémenter la lecture de ce CR de 4 pages
Il se conclut en gros par "votez CFDT" aux prochaines élections !