Après l'éviction de la psychologue du travail par le p-dg, une pétition des personnels de Météo-France avait rassemblé plusieurs centaines de signatures, le millier avait presque été atteint. Cela a permis de convaincre ce même p-dg que ré-engager une psychologue du travail était une nécessité.
Félicitations à tous pour cette victoire, cf. ce communiqué intersyndical.

Devant la décision de la direction de supprimer le poste de psychologue du travail à Météo-France:
- sans aucune concertation, sans aucune justification,
- et contre les avis non seulement des représentants des personnels mais aussi des acteurs de la santé à Météo-France comme le médecin-chef de la DGAC et de Météo-France, le médecin de prévention de la Météopole, la conseillère technique de service social, l'inspecteur santé et sécurité au travail national,
- bref, à l'encontre de tout bon sens,

nous avons tous quitté la salle après lecture de la déclaration intersyndicale ici en lien.